Les gens en a été témoin, mais n’a rien fait

C’est commun un vendredi soir de voir des groupes d’étudiants qui party quand je pars du campus pour me rendre chez moi le vendredi soir. Cette nuit la party avais déborder sur le trotoire et j’ai du passer à travers la foule sans me retrouver sur le chemin. En chemin il y avait des gars qui me regardaient et me criait des bétises. Y’en avait même un qui s’est jeter sur moi et ma frôlé le corps. J’étais seule dans une foule et tous on vue mais on rien dit.